Vous venez d’investir dans un poêle à bois ou à granulés Aäsgard ? Vous vous demandez comment le nettoyer ? Pour garantir son bon fonctionnement dans le temps et éviter les mauvaises surprises, quelques principes de précaution s’imposent. Zoom sur les réflexes indispensables à avoir pour préserver la sécurité et la performance de votre poêle, hiver comme été !

design_des_poeles_à_bois

Pourquoi entretenir son poêle ?

En automne et en hiver, vous allez certainement utiliser votre poêle fréquemment, surtout s’il fait froid. Encrassement, parois vitrées obstruées, cendres noirâtres… les risques de voir votre poêle s’altérer si vous ne l’entretenez pas correctement sont multipliés !

Aux beaux jours, une fois la période de chauffe terminée, d’autres précautions s’imposent pour éviter toute panne ou défaut lors de la prochaine mise en route de votre poêle.

Quelle que soit la saison, il convient de vérifier quelques points cruciaux avant d’allumer votre poêle pour profiter sereinement de sa chaleur. Prenez quelques minutes pour l’entretenir, et au moindre doute, contactez-nous !

 

En automne/hiver, entretenez régulièrement votre poêle

Que vous soyez l’heureux propriétaire d’un poêle à bois ou d’un poêle à granulés, les mêmes principes de précaution s’appliquent, toujours à froid, avant chaque utilisation :

  • Corps du poêle : nettoyez-le régulièrement à l’aide d’un chiffon en microfibres légèrement humidifié. Autre astuce imparable : vous pouvez aussi appliquer de la cire d’abeille sur votre chiffon, les saletés s’enlèveront beaucoup plus facilement !
  • Vitre : 1 à 2 fois par semaine, lustrez votre surface vitrée à l’eau chaude, avec du produit à vitre ou du vinaigre blanc appliqué sur un chiffon en microfibres. Attention, ne jamais pulvériser de liquide directement sur la vitre !
  • Cendres : videz-les régulièrement à l’aide d’une brosse ou d’un aspirateur à cendres. Si vous avez un poêle à bois, veillez toutefois à en laisser un bon centimètre pour protéger le fond de votre foyer.
  • À ces trois conseils, s’ajoute celui du nettoyage du creuset pour les poêles à granulés : pensez à le nettoyer tous les 2 jours pour éviter les échecs d’allumage. En effet, lors de la combustion des granulés, un dépôt solide (mâchefer) peut se former et encrasser le creuset de votre poêle.

Aux beaux jours, en avril/mai : deux poêles, deux mesures !

En saison morte, une fois la période de chauffe terminée, vous ne serez pas logés à la même enseigne selon que vous ayez un poêle à bois ou à granulés.

  • Pour les poêles à bois, il vous suffit simplement de :
    • Déconnecter l’arrivée d’air frais ou de boucher la grille extérieur,
    • Positionner 3 bûches ou un bol de riz à l’intérieur
    • Laisser la porte entrouverte pour éviter que votre équipement ne se corrode.
  • Pour les poêles à granulés, vous devez :
    • Débrancher votre poêle pour arrêter complètement le chauffage ;
    • Débrancher l’arrivée d’air de votre poêle ou obstrué celle à l’extérieur pour éviter tout risque de corrosion ;
    • Enlever les dernières cendres restantes à l’intérieur de votre poêle à l’aide d’un pinceau ou d’une brosse ;
    • Mettre un bol de riz dans le cendrier ou au niveau du creuset pour éviter la corrosion ;
    • Vider la cuve du réservoir ;
    • Laisser la porte entrouverte pour éviter que votre équipement ne se corrode.

Dans les deux cas, profitez des beaux jours pour prendre rendez-vous avec Aäsgard pour l’entretien annuel de maintenance de votre poêle !

Quand et pourquoi faire réviser votre poêle une fois par an ?

Afin de garantir le bon fonctionnement et la sécurité de votre poêle, Aäsgard recommande d’effectuer un entretien de maintenance à la date d’anniversaire de son installation, puis une fois par an. Cet entretien est même obligatoire pour les poêles à granulés à 700 kg de charge de granulés consommée.

entretenir son poêle à bois LES AVANTAGES DU CONTRAT D’ENTRETIEN AÄSGARD

C’est simple, vous n’avez rien à faire : Aäsgard s’occupe de tout !

  • Nous vous contactons pour programmer l’entretien avant ou après la saison de chauffe, au moment qui vous conviendra le mieux.
  • Nous nettoyons l’intégralité de votre poêle et de vos conduits, du salon jusqu’au toit.
  • Nous ne repartons qu’une fois votre poêle remis à neuf et fin prêt pour la prochaine saison de chauffe !

Alors, on prend rendez-vous

Conseils pour bien choisir votre combustible

> Pour les poêles à bois :

Il y a bois et bois : en matière de chauffage, tous les bois ne se valent pas ! Leur pouvoir calorifique varie en effet selon l’essence d’arbre que vous choisissez.
Pour optimiser le rendement de votre foyer, privilégiez des essences de bois de qualité, telles que le charme, le chêne et les feuillus (frêne, érable, bouleau, orme et hêtre). Plus performantes, elles libèreront plus de chaleur que le châtaignier par exemple.

EssencePouvoir calorifique
Charme10
Chêne9,9
Frêne9,2
Erable9,1
Bouleau8,9
Orme8,4
Hêtre8
Saule7,1
Sapin7
Peuplier5
Pouvoir calorifique des différentes sources de bois

 

Bon à savoir : riches en sève, les résineux (sapin, pin, épicéa) brûlent vite. Or la sève risque d’encrasser votre poêle et votre conduit si la température de votre foyer n’est pas assez élevée. À utiliser donc avec parcimonie ou lorsque votre feu est bien lancé !

 

> Pour les poêles à granulés :

  • La certification : pour une combustion optimale de vos granulés, fiez-vous aux certifications DIN+, EN + et NF Haute Performance, qui vous garantissent un processus de fabrication rigoureux.
  • Le taux d’humidité : l’humidité empêche la bonne combustion des granulés. Pour conserver un bon rendement et ne pas encrasser votre poêle à granulés, il doit idéalement être inférieur à 10%.
  • Le taux de fines : il s’agit de fragments de fibre de bois arrachés lors de la fabrication. Si ce taux est trop élevé (plus de 1%), vos granulés brûleront plus rapidement et risquent là encore d’encrasser votre installation.
  • Le taux de cendres : la combustion des granulés entraîne la formation de cendres qui s’accumulent au fond de votre foyer. Un taux de cendres inférieur à 0,7 % indique une combustion optimale des granulés et facilitera l’entretien quotidien de votre poêle.

Bon à savoir : pour une combustion optimale, pensez à stocker votre bois ou vos granulés à l’abri de l’humidité, dans votre garage ou une pièce bien au sec !

 

Besoin d'un rendez-vous à domicile pour vérifier la faisabilité de votre projet ?

Votre conseiller-expert Aäsgard vérifie gratuitement votre installation actuelle (cheminée, conduit de fumée, combles) et prend le temps de vous conseiller sur les solutions qui s’offrent à vous.