En hiver, c’est votre poêle à bois qui mettra l’ambiance. S’il sert avant tout à chauffer votre maison, vos invités ne se lasseront pas de le contempler. Il n’aura pas besoin de se donner en spectacle pour rester au centre de toutes les attentions. Vous n’avez qu’à songer au pouvoir d’attraction d’une belle flambée ! Mais pour obtenir un tel effet, il vous faut choisir le bon modèle de poêle… et lui donner la place qu’il mérite. Avant de sauter le pas, prenez le temps d’élaborer un comparatif des poêles, tout en réfléchissant à l’emplacement idéal.

Aäsgard vous propose 4 astuces imparables pour choisir, mettre en valeur et profiter pleinement de votre poêle.

comparatif poêles à bois

1. Pour comparer des poêles à bois, n’oubliez pas les contraintes techniques !

Choisir un poêle à bois comporte une dimension esthétique indéniable. Vous aurez certainement envie de profiter (et de faire profiter vos invités) d’une vision imprenable sur le spectacle des flammes. Mais une telle installation comporte d’autres enjeux. Lorsque vous effectuerez votre comparatif des poêles, ne vous focalisez pas uniquement sur l’aspect et la taille des différents modèles. Il faut également penser au rendement, aux performances et à la sécurité de votre poêle à bois, que vous optiez pour un insert, un poêle de masse ou un poêle à bûches.

Pour ce faire, vous devez prendre en compte 2 impératifs :

L’analyse de l’existant

Le choix et la place d’un poêle à bois doivent à la fois répondre aux normes de sécurité et aux installations en place. Si votre maison est déjà équipée d’une cheminée (foyer ouvert), vous avez la possibilité de modifier celle-ci en y plaçant un insert. Vous bénéficierez ainsi d’une chaleur plus confortable et d’un rendement multiplié par quatre ou cinq, surtout si votre appareil est équipé de la technologie de double combustion. Une autre alternative consiste à placer votre poêle à l’intérieur de votre cheminée. Dans tous les cas, il faut prévoir de procéder au tubage de la cheminée. Si vous projetez de faire construire votre maison, vous aurez plus de latitude pour choisir l’emplacement du conduit. Toutefois, certaines contraintes sont à respecter. Appuyez-vous sur un professionnel certifié Qualibois afin de garantir une installation dans les normes et sécurisée.

La circulation de l’air dans vos pièces

Pour optimiser la diffusion de la chaleur et bénéficier du meilleur confort, vous devrez prendre en compte le sens de circulation de l’air de votre maison. Celui-ci peut grandement varier en fonction de l’ancienneté de votre habitat et de son isolation. Lorsqu’il n’existe pas de système de ventilation, les mouvements d’air sont ascendants. Les poêles haut de gamme qui chauffent à la fois par la façade et les faces latérales associent rayonnement et convection naturelle. Ils favorisent une répartition plus homogène de la chaleur. Il est préférable de les installer dos au mur, la vitre frontale faisant face à la pièce.

2. Un feu visible de tous les côtés

Un poêle à bois ou un insert de cheminée comportant des vitres latérales vous offrira plusieurs points de vue sur vos flambées d’hiver. Avec de tels modèles, il n’est plus nécessaire de se trouver sur son canapé pour admirer le jeu des flammes. Celui-ci sera visible depuis le coin cuisine, la salle à manger ou encore le jardin. Notez que certains modèles sont pivotants, notamment dans la gamme des poêles à bois Harrie Leenders.

Un poêle doté de vitres panoramiques reproduit à merveille les sensations esthétiques d’un foyer ouvert… sans les inconvénients liés à la déperdition de chaleur.

L’emplacement du poêle peut être défini de manière stratégique. Par exemple, il peut délimiter les pièces à vivre qui cumulent plusieurs espaces fonctionnels (repas, détente et travail).

Découvrez notre sélection de poêles à bois

3. Votre poêle sur son piédestal

Dans les maisons contemporaines, où les pièces à vivre comportent parfois deux à trois niveaux, le choix d’un poêle surélevé s’affirme très judicieux. La variété des designs vous permet toutes les audaces. Vous pouvez, par exemple, poser votre poêle sur un banc pour lui faire prendre de la hauteur. Une autre option possible consiste à choisir un modèle de poêle suspendu qui vous offrira une vision du feu inédite, que vous vous trouviez à proximité immédiate ou à l’étage supérieur. De plus, il vous offrira plus de liberté en termes de placement. Vous n’aurez plus à craindre de perdre en visibilité si vous le positionnez dans un angle ou en contrebas de votre escalier. Si la configuration de votre habitat ne présente aucune contrainte particulière, pensez à l’effet que produira votre poêle, simplement placé au milieu de votre salon !

4. Mettez en scène votre poêle

Vous cherchez à tout prix à attirer les regards sur votre feu ? Faites-lui une vraie place dans votre intérieur en l’intégrant à votre décoration. Personnalisez et scénarisez l’espace dédié à votre insert avec des objets qui lui donneront une place toute particulière : tapis en cuir ou fourrure, coussins de sol, accessoires destinés à entretenir l’âtre… Certains poêles à bois intègrent une dimension décorative et fonctionnelle grâce à leur compartiment destiné à accueillir les bûches.

Vous envisagez d'installer un poêle à bois ?

Il existe un certain nombre d’aides financières pour alléger le montant de votre investissement ou pour vous permettre d’opter pour un appareil plus performant.