Quand les températures chutent, démarrer un bon feu de bois est la clé pour chasser la morosité et inviter à la détente. Pour profiter de la chaleur pendant de longues heures, bien régler son poêle à bois est essentiel. Est-ce si compliqué de maîtriser les réglages d’un poêle à bois ou d’un insert ? Quelles précautions prendre pour chauffer efficacement votre logement ? Retrouvez tous nos conseils pour maîtriser le feu de bois comme savent le faire les scandinaves.

régler poêle a bois scandinave

Quelles précautions prendre avant de démarrer un feu avec un poêle à bois ou un insert ?

Aucune ! Le secret d’un feu de bois réussi vient de la préparation pour le démarrer. Assurez-vous de toujours avoir du bois d’allumage disponible. Choix du combustible, réglages du poêle à bois ou de l’insert, passons en revue les conditions à réunir pour réussir son feu de bois. Rien n’est plus facile que de démarrer un bon feu de bois.

Utilisez un bois sec et de qualité

La qualité du combustible que vous utilisez joue sur la performance de chauffe. Préférez les bois durs comme le chêne, le hêtre, le charme ou le bouleau. Leur densité offre une durée de combustion plus longue. Les bois légers comme le châtaigner peuvent être utilisés pour démarrer une flambée. Ils brûlent plus vite mais peuvent émettre des craquements sonores à la combustion.
Utilisez toujours du bois sec. Un bois sec brûle bien et il est sans danger pour votre installation. Si vous utilisez un bois qui n’a pas eu le temps de sécher ou stocké dans de mauvaises conditions, vous vous exposez à plusieurs risques :

  • Votre feu ne prend pas et c’est fâcheux
  • Votre feu dégage des fumées blanches. Le risque d’encrassement du conduit est beaucoup plus élevé

Repérez et maîtrisez l’arrivée d’air de votre poêle à bois

À la pose de votre poêle à bois ou de votre insert, l’installateur Aäsgard vous forme à sa prise en main. Il démarre avec vous votre toute première flambée. A cette occasion, vous repérez l’un des réglages essentiels de votre poêle à bois : l’arrivée d’air.

Située généralement en bas ou sur l’un des côtés de la vitre du foyer, une manette permet d’ouvrir et fermer, totalement ou partiellement, une trappe entre le foyer et l’extérieur. Au démarrage du feu, la trappe doit être ouverte totalement. Elle apporte l’air nécessaire à l’embrasement et au tirage du feu. Durant la combustion, en fonction de son ouverture, vous agissez sur la puissance de la flambée. Totalement fermée, le feu s’éteint.

Une fois ces précautions prises, passons au moment crucial : démarrer le feu de bois.

Comment bien choisir votre poêle à bois ?

Réglez le poêle à bois pour bien démarrer votre flambée

Allumer un feu est un geste ancestral que tous les Hommes aiment à maîtriser. Pour cela, il ne suffit malheureusement pas d’une étincelle. Voici nos conseils pour démarrer une flambée comme un scandinave.

Comment démarrer un feu à la scandinave dans votre poêle à bois ?

  1. Assurez-vous que le réglage de l’arrivée d’air soit ouvert au maximum
  2. Placez deux bûches de taille moyenne de façon parallèle et espacées de quelques centimètres dans votre foyer
  3. Rajoutez deux bûchettes au-dessus et dans l’autre sens
  4. Placez ensuite un étage de bois d’allumage (palette, petit bois) dans l’autre sens
  5. Répartissez vos allume-feux en haut de votre tas de bois puis allumez-les
  6. Poussez la porte de votre poêle sans la verrouiller (sauf  pour les appareils démarrant avec leur porte fermée)

Faites monter la température rapidement

Il est nécessaire de parvenir très vite à une haute température. Si vous faites confiance à Aäsgard pour votre installation de chauffage au bois, votre poêle est équipé d’un thermomètre pour suivre la montée en chaleur. Les 15 premières minutes du feu servent à réchauffer l’appareil et les conduits. Une fois à bonne température, fermez la porte de votre poêle. La chaleur commence à se diffuser. Si votre insert en est équipé, un système de ventilation souffle l’air chaud à l’extérieur, votre pièce de vie se réchauffe doucement.

Les signes d’une bonne combustion

A quoi reconnaître une bonne combustion ? Vous vous familiarisez très vite avec certains signes :

  • Les flammes sont vives et orangées
  • La vitre de votre poêle retrouve peu à peu sa transparence
  • La vermiculite, cette pierre qui habille l’intérieur du foyer reprend sa couleur claire par réaction à la chaleur

Il est temps de vous installer confortablement dans votre fauteuil ou canapé. Vous savourez le spectacle des flammes, bercé par le crépitement chaleureux des flammes.

Maintenez la combustion à la bonne température

Une fois le feu démarré, vous veillez à toujours conserver une température suffisamment élevée pour maintenir une bonne combustion. Avec une combustion optimale, le risque d’encrassement du conduit est écarté. Votre installation de chauffage au bois fonctionne en toute sécurité. Vous chauffez agréablement votre intérieur.

Rechargez régulièrement en bois et non surchargez

Une fois la température idéale atteinte, vous rechargez le foyer en bûches et pourrez moduler le réglage de l’arrivée d’air. Le bois se consume plus lentement, la température se maintient.

Quelle est la meilleure la manière de recharger le foyer ?

Préférez recharger en bûches de taille moyenne, régulièrement. Chargez plusieurs bûches en une seule fois n’assure pas une bonne combustion. Vous risquez d’étouffer votre feu et produire des fumées encrassant votre conduit ou de surchauffer.

Modulez l’arrivée d’air

Les réglages des nouvelles générations de poêles à bois et d’inserts permettent de maîtriser la combustion. Raviver un feu n’a jamais été aussi simple.

Si vous devez vous absenter, rechargez en bois et modulez l’arrivée d’air. La combustion se poursuit lentement sans s’éteindre (dans un délai de quelques heures). Quel bonheur de rentrer après une balade au grand air, de n’avoir qu’à remettre une bûche dans le foyer, ouvrir l’arrivée d’air au maximum et se détendre au doux crépitement de la flamme. Votre feu de bois repart de plus belle.

Pour la nuit, ne fermez surtout pas complètement l’arrivée d’air. Vous étoufferiez le feu et retrouveriez le lendemain matin votre vitre toute noire ! L’habillage des inserts et poêles à bois permet une descente très lente en température.

 

Si vous êtes plutôt attiré par une solution de chauffage au bois demandant moins de manutention, intéressez-vous au poêle à granulés. Reconnu pour sa grande autonomie, le poêle à granulés demande une prise en main différente mais offre le plaisir identique du chauffage au bois. Découvrez comment régler un poêle à granulés pour optimiser son rendement.

Un feu de bois est un régal pour les sens. La vue des flammes et la lueur qui s’en dégage, le bruit de la combustion : tout est propice à la détente. En suivant tous ces conseils, vous apprendrez à régler votre poêle à bois ou votre insert comme un scandinave. Dans nos showrooms Aäsgard, vous assistez au démarrage d’une flambée dans l’un de nos poêles en fonctionnement.

Quel poêle choisir pour profiter d'une diffusion de chaleur optimale ?

Comparez les différents types de poêles et leurs avantages pour votre maison.