Entretenir et nettoyer son poêle à bois, c’est garantir une combustion efficace et durable, dans les meilleures conditions de sécurité. Un poêle à bois demande un entretien à la fois rigoureux et régulier.

Il existe 2 types d’entretiens pour un poêle à bois : l’entretien annuel à effectuer par un professionnel qualifié et l’entretien régulier à effectuer par soi-même (nettoyer les vitres, vider la boîte à cendres…). Voici quelques conseils simples pour vous permettre de profiter pleinement de la chaleur de votre poêle à bois.

entretenir son poêle à bois

Conseils d’entretien de votre poêle à bois

Entretenir votre poêle à bois, c’est d’abord bien l’utiliser !

1er conseil : faire de petits feux intenses dans votre poêle à bois

Un feu qui couve, sans flammes et juste avec des braises, produit plus de fumée. De ce fait, votre poêle à bois pollue plus et entraîne une formation de goudron qu’il faudra par la suite nettoyer.

2ème conseil : faire attention aux matières à brûler dans votre poêle à bois

Évitez de brûler des déchets, des plastiques, des panneaux d’aggloméré, du contreplaqué ou du bois peint ou traité. Leur combustion libère des produits chimiques toxiques qui contribuent à la pollution de l’environnement et à l’accumulation de créosote dans les conduits.

L’entretien régulier de votre poêle à bois, à faire soi-même

1/ Entretenir et nettoyer la vitre d’un poêle à bois

La vitre de votre poêle à bois ou de votre insert de cheminée ne nécessite pas d’entretien particulier. Si vous utilisez votre poêle régulièrement avec du bois sec, c’est-à-dire inférieur à 20% d’humidité, cela évite à la suie de se déposer sur la vitre. Bon à savoir : la vitre se nettoie plus ou moins toute seule par pyrolyse lorsque la température monte entre 500 à 600°C, après un feu intense.

Si vous voyez un dépôt de suie sur la vitre de votre poêle, armez-vous de papier journal.
Pour nettoyer la vitre de votre poêle à bois :

  • Laissez refroidir totalement votre poêle ;
  • Protégez votre sol et vos mains (avec des gants de ménage en latex, par exemple) ;
  • Humidifiez légèrement votre feuille de papier journal ;
  • Plongez la feuille de journal dans quelques cendres ;
  • Frottez la vitre à partir du centre, sous forme de cercles ;
  • Rincez à l’eau claire

Vous pouvez aussi utiliser des éponges spéciales pour poêles à bois, comme des éponges en laine d’acier ou encore des produits nettoyants spécifiques. Avec ces produits nettoyants, veillez à ne pas en mettre sur le joint d’étanchéité de la porte ou sur des pièces détachées du poêle à bois, au risque de l’abîmer.

2/ Entretenir et nettoyer la boîte à cendres ou la chambre à combustion du poêle

Pourquoi retirer régulièrement les cendres ? Les cendres peuvent empêcher l’air d’accéder au feu et de l’alimenter. A l’excès, la grille peut même se déformer.

A l’aide d’un aspirateur à cendres, une balayette, un tisonnier et/ou une pelle à cheminée, retirez les cendres de la chambre de combustion de votre poêle environ toutes les deux ou trois semaines.

Nous vous conseillons de jeter les cendres froides récupérées dans un sac poubelle solide, plutôt que dans votre jardin en guise d’engrais naturel. En effet, les cendres de bois peuvent contenir des métaux lourds nocifs.

3/ Nettoyer les parois internes et externes de votre poêle à bois

Pour que votre poêle à bois continue de chauffer efficacement, nettoyez ponctuellement les parois internes à l’aide d’une balayette ou d’un pinceau pour enlever d’éventuelles particules ou de la suie. Côté parois externes, un simple chiffon doux suffit pour les nettoyer.

4/ L’entretien annuel et le ramonage obligatoire de votre poêle à bois

Que vous brûliez des bûches ou des granulés (pellets) de bois, l’entretien de votre poêle à bois doit se faire obligatoirement une fois par an, par un professionnel qualifié.

Le professionnel va réaliser :

  • l’entretien, une fois par an.
    Cela consiste à faire une vérification totale du bon fonctionnement du poêle.
  • le ramonage, deux fois par an dont une fois, pendant son fonctionnement.
    Le professionnel nettoie le conduit d’évacuation des fumées, comme proposé dans le cadre du contrat Aäsgard. Le ramonage donne lieu à un certificat pour que vous puissiez le transmettre à votre assureur pour éviter tout litige en cas de problème ou d’incendie.

Un bon entretien de votre poêle à bois pour des flambées de qualité, en toute sécurité : le contrat d’entretien Aäsgard

Suite à l’installation de votre poêle à bois et dans le cadre d’un suivi de qualité, nos experts Aäsgard vous proposent un contrat d’entretien pour votre poêle à bois. Le contrat d’entretien Aäsgard comprend les éléments suivants :

  • Un ramonage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit par le haut de la cheminée,
  • Un contrôle de combustion (mesure de tirage),
  • Un nettoyage intégral du poêle et un changement des joints d’étanchéité en cas d’altération,
  • Un dépoussiérage du corps de chauffe.

Lors du contrôle annuel obligatoire, un certificat de ramonage vous sera remis par notre technicien, à l’issue de son intervention. Vous pourrez le remettre auprès de votre assurance.
N’hésitez pas à demander plus d’informations auprès de nos conseillers lors de votre visite dans l’un de nos magasins Aäsgard.

Quels sont les styles de poêles qui vous conviendront le mieux ?

Aäsgard vous propose son e-book sur le sujet. Vous y découvrirez différents de poêles scandinaves, à vous de choisir lequel vous convient le mieux.